Advertisement

We're Getting Mutants in the MCU - The Loop

01:36

étymologie et compléments

  • (XIIe s.) (attesté chez Marcabru)[1] dérivé médiéval de seb, du latin saepe(m)/sēpe(m) 'haie, enceinte, clôture', qui a donné it. siepe, esp. et pt. sebe, afr. seips
  • formes médiévales : sebissa (Rayn.), sebisa (Lév.)
  • TdF : sebisso
  • dérivés : campaneta de sebissa


sebissa

prononciations

substantif masculin

  1. haie, haie morte → V. abric, baranha, boissonada, clausura, randissa

citations, exemples, locutions

  • sebissa de canèus
    haie de roseaux
  • condòrsa de sebissa
    traverse qui relie une haie
  • espoussasebissa
    batteur de buissons, mauvais chasseur
  • A la cala de la sebissa. — Rémy Marcelin
références
  • R1 : Mistral 1879, Lév.
  • R2 : DGLO [en ligne], Fettuciari, Martin et Pietri 2003, Cantalausa 2002, Ubaud 2011, Laus 2001, Alibert 1997
  • R3 : REW, § 7496
  1. L'autrier just una sebissa
    Trobei pastora mestissa.
    — Marcabru, L'autrier 'l'autre jour, contre une haie, je trouvai pastourelle.'



Chercher "sebissa" sur dicod'Òc (dictionnaires en ligne sur le site du Congrès permanent de la lenga occitana)


Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA.